Sortie de « La Restitution » de Marie-Christine Blandin !

La Nage de l’ourse sort le 24 avril le livre témoignage de Marie-Christine Blandin, ex-présidente de région du Nord-Pas-de-Calais et ex-sénatrice.

« La restitution » dévoile les coulisses des institutions à travers de vives anecdotes et nous propose un éclairage sur le fonctionnement de l’élaboration des lois.

Pour fêter la sortie de la nouvelle parution de La Nage de l’ourse et vous présenter l’oeuvre plus en détails, nous vous proposons un billet écrit par une autre auteur de la maison d’édition : Elise Brisou (Les yeux ouverts – octobre 2020) ! Regard de cette jeune de 20 ans sur l’oeuvre de Marie-Christine Blandin :

« Si l’histoire finit mal, c’est que l’histoire n’est pas finie »

« 1992. Celle sur qui personne ne misait, revient dans un ouvrage publié aux éditions de La Nage de l’ourse sur 20 ans d’une riche carrière politique. À travers La Restitution, elle soulève le rideau sur les luttes et enjeux de pouvoir au sein des institutions, afin de rendre à ceux « qui payent ce que mettent en oeuvre les élus », les informations et la sincérité qui leur sont dues.

Révélations politiques, anecdotes vives, témoignages brûlants…

La Restitution peut avoir un arrière-goût de déjà-vu au sein de la littérature politique. Or, la parole est aujourd’hui donnée et transmise par une personnalité inattendue, qui a fait grand bruit lors de son arrivée aux postes de responsabilité en 1992. Alors que les votes à la présidence du conseil Régional du Nord-Pas-de Calais se voient ponctués de rebondissements, ils finissent par se solder sur l’élection de Marie Christine Blandin. De professeure, elle devient la première femme présidente de région et le premier élu vert président de région, dans une zone géographique où rien n’aurait pu prévoir ce changement.

Être là où on ne l’attend pas, pourrait être la devise de Marie-Christine Blandin, dont le parcours a de quoi étonner, détonner ou même inspirer. À nous de choisir.

« Je veux montrer que l’activité politique est à la portée de tous et qu’avec bon sens et travail, chacun peut exercer un mandat d’élu. » Son parcours est l’illustration même de sa volonté. Celle qui aurait pu être notre professeure, notre voisine, la mère de notre ami d’enfance, s’est retrouvée pendant 20 ans à gérer les dossiers les plus sensibles de notre démocratie et nous montre que ça aurait tout simplement pu être… nous.

Ou que ça l’est, finalement. Quittant la présidence de région en 1998 pour deux mandats de sénatrice, Marie-Christine Blandin nous transmet à travers ce récit passionnant son éclairage sur l’élaboration et le fonctionnement des lois et des prises de décision. Mue par la volonté de descendre du piédestal, l’autrice s’adresse ici directement aux citoyens et aux citoyennes, sans langue de bois, pour transmettre à tout un chacun, son expérience. À travers l’épopée de sa carrière politique, celle-ci qui a toujours mis un point d’honneur à replacer l’humain au centre des débats, clôt son engagement politique sur la même lancée : partager avec pédagogie des informations cruciales sur les enjeux du monde d’hier, d’aujourd’hui ou de demain, pour réconcilier chacun avec son pouvoir de penser, d’agir ou de choisir.

À présent au calme, Marie-Christine Blandin nous invite à prendre le relais, pour ne pas laisser l’histoire inachevée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.