JAP- (julien Auclair)

Julien Auclair – prononcer JAP — signe à 20 ans cette BD fresque de plus de 4 mètres de long. JAP est artiste, autiste aussi. Encouragé par sa famille et l’équipe pédagogique et éducative qui l’accompagnait jusqu’en janvier 2019 au lycée Gaston-Barré de Niort et au SESSAD, Julien voit son talent primé chaque année depuis 2014 au Festival d’Angoulême. Il a reçu en 2019 un Hippocampe d’or et le Prix 2019 de la Ville d’Angoulême, catégorie BD scolaire, pour JAP vu par JAP. Julien développe depuis plusieurs années des bandes dessinées qui mettent en scène deux personnages, Robin et Tom, un lapin et un chien, toujours farceurs, parfois irrévérencieux. Si ces histoires courtes se déroulent sur deux ou trois pages, elles remplissent aujourd’hui plusieurs cahiers d’écolier. Grand amoureux de la nature et du calme qu’elle lui inspire, Julien créé également des illustrations peuplées d’animaux et d’être fantastiques qu’il appelle « aliens ».Avec Robin et Tom, ses héros, il nous invite dans son univers prodigieux, foisonnant de vie. Cet album d’une grande qualité artistique et réalisé avec soin réalise son rêve : devenir auteur professionnel.

Du rêve à la réalisation

Le rêve de Julien se réalise aujourd’hui grâce à de nombreux soutiens.
En 2017, au cours du stage chez Bang Design, Julien et le SESSAD partagent l’idée d’une histoire qui aurait pour cadre le Marais poitevin. Cette idée retient l’attention de Jef Guilberteau, le maître de stage ,qui depuis accompagne Julien dans ce projet. Après élaboration commune d’un scénario, plusieurs contraintes sont proposées à Julien : 1) accepter le regard d’un directeur artistique, entendre la critique et accepter de retravailler parfois ses images, alors qu’il a l’habitude de livrer une planche produite d’un trait et achevée à ses yeux. 2) phaser le travail selon un processus professionnel propre au médium utilisé, à savoir : d’abord un crayonné, puis correction du crayonné, puis encrage des traits au noir et enfin mise en couleur.
Fin 2018, Jef Guilberteau présente le projet au comité éditorial des éditions La nage de l’ourse, basée à Surgères, qui s’engage à agir pour éditer cet album-accordéon au format atypique. Des partenaires s’impliquent : le Conseil régional Nouvelle-Aquitaine au titre du PIJ (Projet initiative Jeunesse) début 2019, puis le Parc Naturel Régional du Marais poitevin, l’école de design de Nouvelle-Aquitaine et la MAIF, Mission handicap. Le financement est complété par le succès d’une campagne de pré-achat sur la plateforme Ulule à laquelle une centaine de personnes contribue.
Julien termine la mise en couleurs fin septembre. La préparation de l’impression se déroule sur octobre. Le BAT est donné le 7 novembre. La fabrication de cette BD fresque fait appel à des savoir-faire régionaux : l’imprimerie Prouteau à Bressure pour l’impression et le massicotage des planches couleurs ; Imprim 17 à Rochefort pour l’impression sur presse typo des couvertures ; Iris entreprise adaptée à Périgny pour le façonnage et l’assemblage final.

Éléments biographiques sur l ’auteur
Né en Haute-Savoie, Julien Auclair dessine depuis l’enfance. Depuis sa première participation au festival d’Angoulême en 2015, il a remporté plusieurs fois des prix au festival. Il travaille aujourd’hui dans un ESAT près de Cognac, dans l’horticulture. Il vit dans la campagne deux-sévrienne avec sa maman Sonia. Jusqu’en janvier dernier, il était scolarisé au lycée Gaston-Barré, en classe ULIS spécialisé dans “les troubles envahissants du comportements” — cas unique en France.